Comment vivre l’expérience lumineuse de la personne que vous êtes vraiment, avec douceur

« Le plus grand voyageur n’est pas celui qui a fait dix fois le tour du monde, mais celui qui a fait une seule fois le tour de lui-même. » – Gandhi

Chacun de nous empruntons plusieurs rivières au cours d’une vie. Mais il suffit d’une seule rivière pour nous éveiller à la véritable personne que nous sommes vraiment. Sur cette rivière, longue et profonde, notre véritable nature engendre un amour, une sagesse et une humilité sans fin.

À chaque instant, le temps n’est jamais arrêté. Pourtant, à certains moments, nous avons l’impression de ne pas vraiment progresser ; comme le fait d’avoir pris conscience d’un important blocage, mais de ne pas savoir comment déloger celui-ci ?

Cela vous semble familier ? Ça vous dit quelque chose ?

La vie oeuvre toujours pour nous, et non contre nous. À certains moments, cependant, c’est plutôt un sentiment d’échec qui nous guette. Or, il n’en est rien : l’échec est toujours un diamant déguisé sous forme d’apprentissage. Nous sommes ainsi toujours au bon moment, au bon endroit, pour apprendre ce que nous avons à apprendre, et continuer de progresser sur le chemin de notre vie.

Cela m’a pris un certain temps pour intégrer cette importante leçon de vie. Permettez-moi de vous raconter.

Découvrir les diamants d’apprentissages qui existent dans sa vie

Auparavant, j’étais ce gestionnaire public à qui tout réussissait. J’occupais un poste de cadre supérieur dans un beau bureau rouge acajou, avec une belle grande porte et des vitraux laissant entrer la lumière. Au travail, j’étais heureux.

Le jour que j’ai décidé d’emprunter un nouveau chemin sur le plan personnel, ma vie a commencé à basculer. J’ai demandé la garde partagée de mes enfants, avec un divorce pour compléter le tout.

Du dehors, j’étais la personne parfaite : toujours habillé en complet veston-cravate, conduisant une voiture de luxe, voyageant dans le Sud quand bon lui semble.

Le principal axe du développement intégral procède de l’intérieur vers l’extérieur. En d’autres termes, nous sommes d’abord et avant tout le produit du temple sacré dans lequel nous vivons. J’ai compris cela lors de ma formation en coaching professionnel intégral, complétée en 2016 à Washington, D.C., aux États-Unis, chez New Ventures West.

Or, pendant que je porte fièrement mon complet veston-cravate, je vis surtout de l’extérieur vers l’intérieur de moi. Mon identité repose donc sur l’acquisition de biens, et la poursuite du succès en réelle obsession. Derrière cette obsession se cache ma propension à aller beaucoup trop vite, et à toujours couper les coins ronds.

Pour progresser sur mon chemin de vie, je dois donc voyager autrement : en voyageant léger, en prenant le temps de me déposer au quotidien, en ralentissant, pour mieux entrer en relation avec moi-même.

Prendre le temps de se déposer

Se déposer, ça veut dire quoi ?

Dans le mot déposer se cache le mot “oser”. Je dois donc entrer dans ma réelle zone de porteur de lumière en osant être qui je suis vraiment, en m’offrant le cadeau d’une conscience accrue pour réaliser ce qui se passe vraiment dans ma vie à chaque instant. Voilà le sens profond du mot “oser”, alors que je me dép(ose), pour “oser être” qui je suis vraiment.

Concrètement, en me déposant, je ralentis, j’accueille pour mieux me (re)cueillir ; pour cueillir les diamants d’apprentissages qui sont toujours présents pour moi ; pour mieux revenir à la Source, pour mieux découvrir qui je suis et ce qui est essentiel (lire ESSENCE-ciel, pour toujours aller plus haut, pour déployer ses ailes) pour moi et en moi.

Puisque nous créons le contenu de notre vie à chaque instant, notre principal rôle en tant que créateur est de demeurer souple et flexible, des qualités qui vous confèrent une légèreté d’être et une douceur dans l’action de vos pensées, de vos paroles et de vos gestes. Le contraire est fait de lourdeur.

Rappelez-vous : la vie travaille toujours POUR vous, et non contre vous.

Osez progresser vers votre idéal de vie

Entre savoir et connaître, il y a souvent un monde de différences, illustrées par l’existence de plusieurs petits compartiments dans lesquels chacun de nous enfermons qui nous sommes vraiment. Je m’explique.

Au quotidien, nous menons plusieurs luttes. Nous vivons plusieurs déconnexions. Par exemple : pour se faire valoir ; pour être vu, considéré et reconnu ; pour être aimé ; pour être écouté et entendu ; pour avoir le sentiment d’être une personne importante ; pour s’accorder de la valeur ; etc.

Concrètement, nous avons des besoins à combler, que nous cherchons souvent à combler en faisant appel aux autres. Pensez aux besoins qui n’ont pas été comblés alors que vous étiez jeune enfant, ou plus tard comme adulte au travail ou dans une relation de couple.

À la longue, nos besoins non comblés contribuent à nous faire voyager avec lourdeur.

Peut-être en êtes-vous conscient, peut-être pas. Le fait demeure que vous ne savez pas comment déloger cette lourdeur, et enfin vivre une paix durable intérieure. Vous vous reconnaissez dans ce que je vous dis ici ? Je vous comprends.

Je vous offre une courte tranche de vie pour illustrer mes propos.

Me voilà assis dans mon bureau, début septembre 2014, dans une scène que je décris longuement dans mon livre “Tout est lumière : 33 jours pour vous éveiller à votre plein potentiel et vivre en pleine cohérence”, dont la publication officielle est prévue pour le 12 septembre 2018. Je vous épargne les nombreux détails.

J’insisterai sur un seul point : je suis figé, en ce sens que mon corps ne bouge plus.

Je veux bouger, mais j’en suis incapable! Je suis pris, comme ligoté et emprisonné dans mon propre corps. C’est très paniquant, tel un tremblement de terre qui vient de me secouer très brutalement dans toutes les nombreuses sphères de mon être.

Jusqu’à ce tremblement de terre, je croyais mordicus savoir ce qui se passait dans ma vie. Je croyais savoir pourquoi j’avais souvent le sentiment de tourner en rond, et de ne pas progresser vers mon idéal de vie. Je croyais bien me connaître.

Après ce tremblement de terre, j’ai pris soin de moi pendant de nombreux mois, en congé de maladie. Le 22 février 2015, j’ai remis ma démission, et mis un terme à 17 ans de carrière dans la fonction publique du Canada.

Surtout, je suis parti à ma découverte, me déposant de 2015 à 2016, pendant 12 mois, dans une communauté de coaching professionnel intégral à Washington, D.C., aux États-Unis.

Au début de mon pèlerinage, je croyais me connaître. J’allais tout simplement chercher des techniques de coaching pour devenir un homme d’affaires très prospère. Comme je vivais profondément déconnecté de la réelle personne que je suis, sans le savoir, j’ai continué de lutter au quotidien pendant ma formation en coaching professionnel intégral.

La douceur triomphe de la dureté. – Lao Tseu

Plusieurs clients me disent : “Johann, quand je vis dans le moment présent, tout va bien, c’est quand je reviens dans la réalité de tous les jours que j’ai mal à la tête et que je ressens une telle lourdeur.”

Je vous comprends. C’est pas toujours rose la réalité.

Derrière votre mal de tête et votre lourdeur se cache souvent plusieurs blessures et conditionnements accumulés au fil des ans. En ce sens, le contenu de votre vie, composé d’attentes formulées à votre égard, soit par la société, vos parents, vos multiples relations et le monde du travail dans lequel vous passez une grande partie de votre temps, se traduit bien souvent en “dureté” ; la dureté est tout ce que vous devez être, dans ce qui est acceptable ou non pour vous de faire et d’être.

Ajoutons à cela les besoins imposés sur vous qui créent une pression énorme : pour plaire ; pour performer; pour bien paraître ; et, pour réussir.

En résumé, pour progresser vers votre idéal de vie, il s’avère donc essentiel pour vous d’effectuer trois pas essentiels :

  1. Partir à votre découverte ;
  2. Ralentir pour vous découvrir ; et,
  3. Ressentir la lourdeur qui prédomine dans votre vie.

Au-delà de ces pas, Chantal Gauthier et moi-même vous offrons une opportunité en or d’accompagnement, pour vous aider à mieux progresser vers votre idéal de vie, et ainsi voyager plus léger.

Chantal et moi-même avons vécu notre part d’interruptions de vie, en plus d’investir des milliers de dollars en formation (plus de 50 000 $ CAD) pour acquérir une expertise en coaching professionnel intégral, dans le développement optimal de l’être humain et la gestion du changement.

Nous ouvrons les portes de l’expérience lumineuse OSEZ PROGRESSER VERS VOTRE IDÉAL DE VIE!

Nous sommes donc très fiers de vous annoncer que nous ouvrons, pour la première fois, les portes de l’expérience lumineuse OSEZ PROGRESSER VERS VOTRE IDÉAL DE VIE. Les annonces au sujet d’offres exclusives vont se multiplier au courant des prochaines semaines.

Pour demeurer à l’affût, vous n’avez qu’à vous inscrire sur notre liste d’attente ici-bas.

Surtout, partagez la présente publication sur les médias sociaux, en particulier sur Facebook. Des rabais lumineux vous attendent!

Question

Avant de quitter, prenez quelques instants pour répondre à la question suivante :

  • Quel est l’idéal de vie que je souhaite incarner, ici et maintenant ?

Merci de nous offrir votre réponse, ainsi qu’une opportunité d’échanger avec vous au sein du présent espace lumineux de discussion.

Douceur à vous aujourd’hui!