Pourquoi se compliquer la vie, quand on peut s’éveiller à la vie

«Comme la fleur de lotus, nous avons le pouvoir de grandir dans la boue, de fleurir de l’obscurité, et d’irradier à travers le monde. » – Auteur inconnu

Tout le monde peut atteindre et maintenir un état d’éveil au quotidien, à condition de faire circuler l’énergie de l’amour, simplifier sa vie et être au service des autres.

Je suis en mode bilan de l’année 2018 ces jours-ci.

En septembre 2018, mon 1er livre a vu le jour, publié aux Éditions Le Dauphin Blanc, intitulé : Tout est lumière : 33 jours pour éveiller votre plein potentiel et vivre en pleine cohérence. Je suis très reconnaissant et empreint de profonde gratitude. C’est indescriptible!

Le lancement de ce livre le 22 septembre 2018 demeurera gravé dans mon coeur à tout jamais : entouré de personnes lumineuses, avec mon plus jeune fils et ma douce chérie. Nous avons passé une après-midi de rêves à Montréal, à tous les niveaux.

Quand je pense à tout cela, ça me porte à réfléchir sur l’éveil du plein potentiel. Vous êtes plusieurs à m’écrire en privé ces jours-ci me questionnant sur l’éveil et comment y parvenir.

D’abord, je ne suis pas surpris que ce sujet gagne en popularité dans un monde où le déséquilibre prévaut. Collectivement, nous sommes à bout de souffle, et la souffrance est prédominante. La preuve : mère Terre nous parle de plus en plus fort.

Je compare mère Terre à un enfant en bas âge dont les besoins sont négligés. Sans surprise, un jeune bambin qui reçoit peu d’amour de sa mère souffre. À la longue, la souffrance du jeune bambin se transforme en cris d’alarme. Mère Terre crie à l’aide depuis longtemps.

L’éveil représente donc une opportunité de nourrir l’énergie de l’écoute profonde en nous. Par écoute profonde, j’entends une forme d’écoute libre de tout jugement qui cherche à comprendre, sans répondre, tout en soulageant les maux d’autrui.

Pour nourrir l’éveil, chacun doit cultiver sa capacité d’écouter de manière profonde, pour mieux ressentir, souvent sans rien dire.

À la base, tous les grands maîtres s’entendent sur un point : l’éveil est simple.

Or, l’être humain est passé maître dans l’art de se compliquer la vie, principalement parce que les attentes formulées à son égard sont, en général, démesurées par rapport à sa capacité de gérer tout cela. De plus, la société valorise les personnes qui retroussent constamment leurs manches, et qui redoublent d’effort, en plus de ne jamais se décourager.

Plutôt que de vivre, nous subissons une pression énorme pour survivre, dans un contexte de ressources de plus en plus limitées.

L’éveil est simple. Dans la simplicité d’être qui nous sommes, nous vivons et nous nous réalisons pleinement.

Par exemple, au lieu de faire semblant que nous sommes capables de faire face à toute cette pression, nous pouvons dire tout haut : “Je suis à bout de souffle présentement”. En avouant ceci, nous pouvons aller chercher de l’aide, qui est une réelle preuve de bienveillance et de courage.

L’éveil, c’est de parfois s’accorder une pause pour mieux réfléchir à ce qui est le mieux pour nous, plutôt que de courir tout le temps.

En fin d’année, il me semble que nous avons une belle opportunité de ralentir pour mieux ressentir, pour mieux réfléchir, pour mieux se (re)cueillir.

Lorsque nous prenons le temps de mieux ressentir, nous prenons le temps de mieux habiter trois des pièces les plus importantes de notre Temple Sacré :

  • Notre tête :  pour bien solliciter notre capacité d’observation, pour bien identifier et combler nos besoins, et procéder à des ajustements (cesser certaines habitudes, par exemple) ;
  • Notre coeur : pour bien vivre nos émotions, ainsi que celles des autres, surtout en période de stress ; et,
  • Notre esprit : pour être amour, bonté naturelle et compassion, à chaque instant, avec douceur, au service des autres.

Ça vous surprend que je parle d’éveil en ces termes ?

Plusieurs personnes prétendent que l’éveil se résument à :

  • L’absence de l’égo ;
  • Un état de paix et de sérénité soutenu dans le temps, marqué par des signes divins ; et,
  • Une douceur d’être incomparable, fondée sur une conception de la vie que tout est un et interconnecté.

En fait, l’éveil c’est tout ça à la fois!

Pour vivre de manière éveillée, votre énergie doit circuler librement, sans tomber dans l’excès ou le manque.

Ça l’est, car le chemin vers l’éveil fait appel à notre capacité de demeurer en contact avec le contenu de notre vie, au quotidien, pour bien vivre l’ensemble de nos connexions, et contribuer à une mission plus grande que Soi.

Pour la plupart d’entre nous, ceci signifie “être au service de”, dans la manière de donner le cadeau de sa personne (comme son temps, son écoute et ses talents) au quotidien pour aider les autres.

Notre être éveillé donne et reçoit donc librement, et est fait de bonté naturelle.

Si vous cherchez comment atteindre l’éveil, je vous invite ainsi à cultiver trois pas essentiels au quotidien :

  1. Faites circuler l’énergie à travers vous (soit votre tête, votre coeur et votre corps), dans vos nombreuses connexions ;
  2. Simplifier votre vie le plus possible ; et,
  3. Demeurer au service des autres, en tout temps, pour aider.

Ces jours-ci, je demeure au service de ma fille de 17 ans, qui a besoin de moi pour l’aider à se préparer à certains de ces examens finaux. Je demeure aussi au service de ma douce, en lui offrant mon écoute et ma présence. Je demeure aussi au service de mes Âme-ies(is), en nourrissant nos nombreux échanges. Je demeure aussi à votre service, en échangeant avec plusieurs d’entre-vous sur l’importance de l’éveil, et comment l’atteindre.

Pour savoir si vous êtes sur la bonne voie pour atteindre et maintenir un état d’éveil de votre plein potentiel, je vous invite à vous posez quelques questions.

Questions

  • Face au stress, ais-je tendance à principalement solliciter mon énergie cognitive (tête) pour solutionner les enjeux ?
  • Est-ce que je prends le temps d’exprimer l’énergie de mon coeur à chaque jour ? Si oui, comment ?
  • Suis-je à l’affût des signaux d’alarme de mon corps au quotidien ? Comment est-ce que je comble les besoins de mon corps ?
  • Comment est-ce que je simplifie ma vie au quotidien ?

Au plaisir d’échanger avec vous et merci de PARTAGER cette publication!

Dans votre boîte courriel à chaque lundi
Boost lumineux!

Recevez votre dose d'inspiration pour rayonner votre lumière

Invalid email address
Vous pourrez vous désabonnez en tout temps. Vous recevrez également des offres exclusives commerciales de temps en temps pour davantage rayonner votre lumière.
Par |2018-12-14T02:44:05+00:00décembre 13th, 2018|

À propos de l'auteur :

Johann est auteur du Livre “Tout est lumière : 33 jours pour éveiller votre plein potentiel et vivre en pleine cohérence”, à paraître aux Éditions Le Dauphin Blanc en 2018. Il est également Coach intégral, formé chez New Ventures West à Washington, D.C., aux États-Unis, formateur, guide de méditation en pleine cohérence, et conférencier d’inspiration. Après avoir vécu quelques interruptions de vie, dont un divorce et une dépression, et avoir frôlé la mort dans un accident de la route, il a vu la lumière au bout du tunnel. Il a démissionné du gouvernement du Canada le 22 février 2015 après avoir vécu un épuisement professionnel sévère, songeant au suicide. Par son expérience de vie et son expertise, Johann offre à ses clients des expériences variées d’éveil pour activer le plein potentiel et mieux gérer le changement.

Laisser un commentaire